Font Size

Cpanel

Max Havelaar France

Le label de garantie du commerce équitable

Accueil > L'impact du commerce équitable

L’impact du commerce équitable

Agir pour l'avenir

Le système Fairtrade / Max Havelaar mène régulièrement des études d’impact pour vérifier qu’au-delà du respect des règles, le commerce équitable a un effet positif sur l’amélioration des conditions de vie des producteurs et leurs communautés, sur leur environnement et plus largement, sur leurs territoires. Ces études permettent aussi de constater à quel point le commerce équitable joue un rôle important sur la prise en main par les producteurs de leur propre avenir.

Voici des illustrations concrètes des impacts du commerce équitable dans différentes organisations de producteurs du système Fairtrade / Max Havelaar :

Les assemblées générales impliquent l’ensemble des producteurs membres et favorisent les prises de décision démocratiques et transparentes sans aucune discrimination (minorité, genre, âge, etc.)


"Le commerce équitable a permis un développement important de la coopérative ; elle représente aujourd’hui 6800 producteurs et génère 19.700 emplois, environ 18% de la population active de la région. Elle est un élément important du dynamisme économique local."
Coopérative Cocla, Pérou.

"Les producteurs ont en moyenne touché 68% de revenu en plus sur les 6 dernières années. Mais c’est surtout la stabilité que leur apportent les contrats de longue durée et la confiance établie avec les acheteurs équitables qui leur permettent d’avoir de la visibilité à moyen terme et d’envisager sereinement l’avenir."
Coopérative Cocla, Pérou.

"Grâce au commerce équitable, les producteurs reçoivent un meilleur prix. Ils ont ainsi pu économiser de l’argent lors de plusieurs récoltes successives. Cela leur a permis d’avoir accès à des logements plus grands avec l’eau courante et l’électricité et d’offrir à leurs familles une vie meilleure."
Fédération de coopératives Fecafeb, café, Bolivie


"Grâce à la prime de développement du commerce équitable, la coopérative a financé 8 écoles : rénovation des locaux, fournitures scolaires pour les écoliers, cantines. Grâce à cela, les enfants des producteurs et de la communauté peuvent continuer d’aller à l’école même si leurs parents n’ont pas toujours les moyens de tout payer."
Coopérative Banelino, République Dominicaine.

"Comme les producteurs reçoivent un prix plus élevé pour le cacao bio, ils sont encouragés à obtenir la certification biologique. Grâce au commerce équitable, ils bénéficient de formations où ils apprennent à faire plus attention à l’environnement. Aujourd’hui, plus personne dans la région n’utilise de pesticides chimiques ni sur le cacao ni sur les autres cultures."
Coopérative Acopagro, Pérou.

"Les producteurs prennent en main leur avenir : ce sont eux qui prennent les décisions, au niveau de leurs coopératives lors des assemblées générales, mais également au niveau du système Fairtrade International où ils siègent au conseil d’administration. « Plus que tout, nous avons retrouvé l’estime de nous-mêmes et la conscience de notre statut de citoyen », Segundo Guerreo Mondragon, président de Cepicafe."
Coopérative Cepicafe, Pérou.

"Les producteurs de café boliviens ont réussi à négocier une loi sectorielle sur le café avec le gouvernement. Une première pour des petits producteurs traditionnellement isolés et soumis aux lois des plus forts !"
Fédération de coopératives Fecafeb, Bolivie.

"Grâce au commerce équitable, les producteurs ont pu, petit à petit, améliorer leurs revenus et investir dans leur coopérative : exportation directe sans intermédiaire, construction d’installations de transformation du café et du cacao, diversification des cultures, construction d’une auberge pour accueillir les touristes, etc. Ce sont maintenant de vrais chefs d’entreprise qui cultivent, transforment et exportent leurs produits et leur savoir-faire."
Coopérative Cepicafe, Pérou.

"Le commerce équitable oblige à payer en toute transparence chaque membre du groupement pour sa production, sans discrimination. Cela a permis aux femmes de toucher ce qui leur était dû pour leurs productions. De plus, elles participent aux assemblées générales et votent comme les hommes ; elles contribuent ainsi à la vie démocratique de leurs groupements."
Coopérative US-GPC de Kédougou, Sénégal.

"La prime de développement a été investie dans des formations techniques pour les producteurs et des infrastructures de collecte et de transformation du cacao, ce qui a permis une amélioration de la qualité. Lors du Salon du chocolat de Paris en 2010, les coopératives de cacao péruviennes certifiées ont reçu de nombreux prix et ont ainsi grandement participé à la reconnaissance de la qualité du cacao péruvien au niveau international."
Acopagro, Pérou.

"Avant, les femmes devaient faire des kilomètres pour recevoir une simple injection. Grâce au commerce équitable, une case de santé a été construite et une matrone a été formée aux premiers soins et en nutrition ; elle peut ainsi assister les femmes de la communauté, sur place, dans le village."
US-GPC de Kédougou, Sénégal.

 

 

 

dlrapportI

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Choisir sa voie de développement (2009)


 

 dlrapportI

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Regarder les vidéos sur l'impact du commerce équitable

vignettevideo