Font Size

Cpanel
Accueil > A la une > Le commerce équitable, un levier pour les droits des femmes

Le commerce équitable, un levier pour les droits des femmes

Cette année la Quinzaine du Commerce Équitable qui à lieu du 14 au 27 mai à pour thématique l'égalité femme-homme. Saviez-vous que 50% de la nourriture mondiale est produite par des femmes ? Et dans les pays en développement ce chiffre monte entre 60 et 80%. Elles cultivent la terre et produisent les aliments que nous consommons chaque jour. Et pourtant ! Dans de nombreux pays elles sont davantage exposées à la pauvreté, ont moins accès aux ressources, au crédit, à l’éducation… Victimes de discriminations, elles sont souvent privées de leurs droits. Le droit à la terre, le droit à une rémunération décente, le droit à une protection sociale, le droit de faire entendre leur voix, le droit de décider de leur avenir.

20180306 slider 8mars 

Notre impératif : lutter contre les discriminations liées au genre

Le combat pour l’égalité femmes-hommes est plus ardu dans certains pays. En effet, l'inégalité y est plus marquée et les femmes ont plus de difficultés à faire entendre leur voix , C’est pourquoi les cahiers des charges de notre label incluent des critères spécifiques pour protéger les femmes tels que :

  • - La non-discrimination dans le recrutement, le salaire, la formation,
  • - La lutte contre les intimidations sexuelles ou les attitudes injurieuses,
  • - La mise en place de protections sociales bien souvent non obligatoires dans le cadre des lois nationales, comme la sécurité sociale et le congé de maternité

A lire : Le commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar s’inscrit pleinement dans la promotion de l’égalité entre les sexes


Le commerce équitable, levier d’émancipation des femmes

Les femmes productrices agricoles représentent 25% des petits exploitants agricoles et des travailleurs du mouvement Fairtrade/Max Havelaar. Le commerce équitable renforce leur indépendance économique : elles sont rémunérées directement et gèrent elles-mêmes leur activité en tant que productrices.

Elles participent aux décisions - votées de façon démocratique - relatives à la gestion des coopératives qui est le modèle fondateur du commerce équitable. Cela change non seulement leur regard sur elles-mêmes, mais aussi leur position dans la société et au sein des ménages. Elles sont en mesure de faire valoir leurs droits, peuvent décider de leur avenir et celui de leurs enfants.

La prime de développement, versée aux productrices et producteurs en plus du prix d’achat de leurs récoltes, est fréquemment utilisée pour des projets qui facilitent la vie quotidienne, comme l’accès à l’eau potable, les services de santé, de garde d’enfants, les transports. Autant d’initiatives qui permettent aux femmes de s’investir davantage dans des activités telles que le travail rémunéré, l’éducation ou la formation, et de jouer un rôle plus actif dans leurs organisations, leurs communautés et leurs familles.

La place des femmes reste un enjeu culturel dans de très nombreux pays ; l’accès des femmes au pouvoir et à la prise de décision est un défi. Le commerce équitable n’est bien sûr pas le seul facteur déterminant du changement mais, avec votre soutien, nous pouvons faire bouger les lignes et contribuer à construire une société plus juste, équilibrée.

Rejoignez le mouvement : Suivez-nous sur Facebook pour découvrir des témoignages de femmes ou consultez les articles suivants pour découvrir les initiatives en faveur des femmes :