Font Size

Cpanel
Accueil > Nos actions > Un projet qui émane des producteurs d’Afrique de l’Ouest
Nos actions

Un projet qui émane des producteurs d’Afrique de l’Ouest

Le projet ÉQUITE, lancé le 19 avril 2016 à Abdjan en Côte d’Ivoire, est un projet novateur de 3,9 millions d’euros, qui implique directement les producteurs et artisans de commerce équitable et les invite à déterminer leurs besoins en termes de renforcement des capacités et protection de la biodiversité.

16042016 Projet de soutien aux producteurs

Réduire la pauvreté et protéger la biodiversité

Ce programme, d’une durée de trois ans, permettra d’appuyer des actions menées par les organisations de producteurs ou d’artisans du Mali, du Ghana, de Togo, du Burkina Faso et de Côte d’Ivoire, engagés sur différentes filières : cacao, karité, fruits, noix de cajou et artisanat, mais aussi fonio, sésame ou moringa.

En tout, près de 20 projets, à l’initiative des organisations de producteurs seront financés pour contribuer au renforcement des capacités techniques, organisationnelles, et commerciales des organisations, et à la promotion de l’agro-écologie et la protection de la biodiversité. Les projets concerneront,  entre autres, des formations, l’appui technique, et l’amélioration des techniques de production.

Pour Marc Dufumier, président de la PFCE : « Il s’agit, à travers ce projet, de proposer le commerce équitable comme un outil de résilience écologique… Le mouvement du commerce équitable s’empare de ces enjeux pour promouvoir des modèles agricoles et alimentaires résilients, qui bénéficient à tous. »

L’implication en amont des producteurs bénéficiaires des projets pour identifier leurs besoins et formuler les projets représente la plus-value de cette démarche de financement. Les organisations pilotes se mettent au service des organisations de producteurs de commerce équitable pour faire face à leurs problématiques du terrain.

Le projet contribuera à renforcer ou faire émerger les réseaux nationaux de représentation des organisations dans les cinq pays concernés.

« Ce projet devrait permettre de créer une véritable dynamique autour du commerce équitable en Afrique de l’Ouest. C’est une réelle opportunité pour faire entendre la voix des organisations de producteurs
ouest-africaines ! ».
Fortin Bley, président de Fairtrade Africa – Réseau Afrique de l'Ouest (FTA-WAN) :

Le comité de suivi des actions d’agro-écologiste

Ce programme est financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et le Fond Français pour l’Environnement Mondial (FFEM).
L’association Max Havelaar France fait partie du comité de suivi* du projet pour partager son expertise et sa connaissance concernant le marché,  les filières et les organisations de producteurs des pays concernés.  Pour que l’impact de ce projet soit maximal, il est aussi important de favoriser les échanges avec les entreprises et les représentants des pouvoirs publics actifs sur la zone.

*Ce comité de suivi regroupe différents organismes pour un pilotage en France : avec la Plate-Forme pour le Commerce Équitable (PFCE), Ecocert, World Fair Trade Organization (WFTO), Ministère des Affaires Etrangères et Européennes (MAEE) ;  et en Afrique avec Agronome et Vétérinaires sans frontières (AVSF), FTA WAN, Fairtrade Africa (FTA), Ecocert, WFTO Afrique, l’AFD et le FFEM.

Pour en savoir plus : Voir le communiqué de presse de la PFCE