Font Size

Cpanel
Accueil > Nos actions > Bienvenue à L’îlot Thé, une nouvelle marque engagée Fairtrade

Nos actions

Bienvenue à L’îlot Thé, une nouvelle marque engagée Fairtrade

L’association Max Havelaar France est fière de compter désormais dans les rangs de ses partenaires la jeune entreprise bretonne L’îlot Thé . Née d’une vocation de passionnés, elle commercialise aujourd’hui une cinquantaine de produits labellisés Fairtrade/Max Havelaar. Équitables et biologiques, ces mélanges subtiles de thé ont de quoi faire rêver.  Plus besoin de se déplacer pour voyager !

170215 L ilot thé JP

 

Une démarche responsable transmise de père en fils

Créée en 2006, L’îlot Thé est avant tout une entreprise familiale. Installée au cœur des Monts d’Arrée, dans le massif armoricain, L’îlot Thé concrétise le projet de Sébastien Malgorn. Passionné par les thés, il profite de l’expérience de son père, cultivateur de plantes aromatiques et médicinales, pour créer et confectionner des mélanges uniques et originaux.

Père et fils ont à cœur d’offrir au consommateur une gamme de produits variés et accessibles à tous.

Soucieux du respect de la planète et des procédés naturels, toute leur offre est issue à 100% de l’agriculture biologique, que ce soit leur thé Darjeeling indien, leur Rooibos d’Afrique du Sud ou encore leur Hibiscus égyptien.

Les deux hommes prennent très à cœur l’origine de leurs produits et recherchent une réciprocité chez les producteurs, ils souhaitent une production sans pesticides avec des procédés innovants tels que l'agriculture biodynamique. En Inde, par exemple, les engrais utilisés pour la culture du thé sont fabriqués à base de mixtures éclectiques de produits animaux ou de minéraux comme la silice, et tout cela sans additifs chimiques.

 

Un engagement en faveur du commerce équitable

Depuis 2016, L’îlot Thé commercialise une gamme de produits labellisés Fairtrade/Max Havelaar. Sébastien et son père ont toujours souhaité mettre en œuvre une démarche responsable, respectueuse de l’environnement mais également soucieuse des conditions de travail des hommes et des femmes qui travaillent dans la culture des thés et plantes qui composent leurs gammes.

La distribution de leurs produits se fait dans les magasins spécialisés, par exemple dans les points de vente Biocoop. Afin de rendre leurs thés accessibles à tous, ils ont également développé la vente par internet, et si vous désirez les rencontrer à Plounéour-Menez, sachez qu’ils effectuent eux même la vente dans leur atelier.

 

Le commerce équitable, une démarche essentielle dans la filière thé

Le thé est la boisson la plus consommée au monde après l’eau. Les producteurs partout dans le monde sont dépendants des industries transformatrices et les travailleurs dans les grandes plantations perçoivent parfois des revenus aléatoires en fonction de l’état du marché.

Les enchères restent le principal mode de commercialisation sur le marché mondial du thé. Les prix varient fortement selon la variété et la région de production. Les travailleurs des plantations, mais aussi les petits producteurs, sont les premiers à en faire les frais.

L’îlot Thé fait partie de ces entreprises qui accordent une attention toute particulière aux conditions de vie des travailleurs et des producteurs. Le commerce équitable leur permet de recevoir une prime de développement et de pérenniser leurs relations commerciales.

En savoir plus :

La filière thé du commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar
L’ascension d’une cueilleuse de thé au Sri-Lanka
Le voyage de L’ilôt thé à Makaibari