Font Size

Cpanel
Accueil > Nos actions > #EGAlim : un nouveau plan pour le commerce équitable
Nos actions

#EGAlim : un nouveau plan pour le commerce équitable

Les Etats généraux de l’alimentation (EGA), lancés le 20 juillet 2017 sous l’égide du Ministère de l’Agriculture, ont suscité de grands débats pour répondre aux enjeux d’une rémunération plus juste des agriculteurs, d’une meilleure répartition de la valeur ajoutée et d’une alimentation durable pour tous. Ces questions sont au cœur du commerce équitable et Max Havelaar France s’est mobilisée activement pour contribuer à cette initiative. Malgré un résultat global très mitigé à l’issue des EGA, nous saluons vivement l’annonce par le gouvernement, le 21 décembre dernier, d’un nouveau plan d’action pour développer le commerce équitable.

20180116 maj articleega slider ega5


Consultations officielles et mobilisation citoyenne

Forte de 25 ans d’expertise en matière de structuration des filières agricoles et de mise en place de conditions commerciales favorables aux producteurs, l’association Max Havelaar France a contribué aux ateliers menés dans le cadre du processus officiel de consultation des EGA.

Ainsi, notre association a formulé et diffusé aux présidents d’atelier une série de propositions concrètes visant à garantir aux producteurs des conditions commerciales favorables et à mobiliser le soutien des pouvoirs publics en faveur du commerce équitable. Nous avons également participé à l’atelier 5 consacré à l’amélioration des prix payés aux producteurs.

En parallèle, l’association a participé activement aux mobilisations collectives qui se sont mises en place pour faire entendre la voix de la société civile. 50 organisations, dont Max Havelaar France, mobilisées pour une agriculture durable et un revenu paysan juste, se sont en effet réunies pour porter un message commun et puissant au sein de la « Plateforme citoyenne pour une transition écologique et alimentaire ».
Avec le collectif Commerce Equitable France, nous avons également appelé les citoyens à participer activement à la consultation en ligne lancée par le gouvernement et à promouvoir 10 mesures clés.

Pour en savoir plus sur nos actions dans le cadre des EGA

 

Un nouveau Plan d’action pour le commerce équitable

Le 21 décembre dernier, en clôture des Etats Généraux de l’Alimentation (EGA), le Premier Ministre a finalement présenté la feuille de route de la politique de l’alimentation. Si le résultat des EGA s’avère globalement mitigé, Max Havelaar France salue l’annonce par le gouvernement d’un nouveau plan d’action pour développer le commerce équitable.

La feuille de route intègre en effet le commerce équitable dans la section « Réduire les inégalités d’accès à une alimentation de qualité et durable » en vue d’« assurer la cohérence des approches avec les actions conduites à l’international ». Elle précise notamment une « volonté de promouvoir le développement de l’agro-écologie, de l’agriculture vivrière et du commerce équitable dans les dispositifs d’aide au développement » et le développement du commerce équitable dans les importations – signe que nos efforts pour mettre le commerce équitable à l’agenda des EGA ont porté leurs fruits.

En collaboration avec le collectif Commerce Equitable France, nous veillerons à ce que ces annonces donnent lieu à des mesures concrètes pour permettre au plus grand nombre de faire le choix du commerce équitable.

 

Un projet de loi pour 2018

En 2018, Max Havelaar France continue aussi à se mobiliser au sein de la Plateforme Citoyenne pour une Transition Agricole et Alimentaire, dans le cadre du projet de « loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable » issue des Etats généraux de l'alimentation et prévu au 1er semestre 2018. Cette loi doit permettre aux agriculteurs de vivre de leur travail et aux consommateurs d’accéder à une alimentation saine, sûre et durable.

Max Havelaar France se réjouit de voir que des notions comme les coûts de production devraient être prises en compte dans la construction des prix, ainsi que la mise en avant de l'importance des organisations de producteurs.
Nous restons cependant vigilants sur la façon dont cela prendra forme dans la loi, afin d’assurer des changements qui aillent vers une transition écologique et sociale dans le secteur agricole, en France et ailleurs, en lien avec nos valeurs et nos propositions.


Nos actions

#EGAlim : UN NOUVEAU PLAN POUR LE COMMERCE EQUITABLE

DÉTAILS

Les Etats généraux de l’alimentation (EGA), lancés le 20 juillet 2017 sous l’égide du Ministère de l’Agriculture, ont suscité de grands débats pour répondre aux enjeux d’une rémunération plus juste des agriculteurs, d’une meilleure répartition de la valeur ajoutée et d’une alimentation durable pour tous. Ces questions sont au cœur du commerce équitable et Max Havelaar France s’est mobilisée activement pour contribuer à cette initiative. Malgré un résultat global très mitigé à l’issue des EGA, nous saluons vivement l’annonce par le gouvernement, le 21 décembre dernier, d’un nouveau plan d’action pour développer le commerce équitable.  

Consultations officielles et mobilisation citoyenne

Forte de 25 ans d’expertise en matière de structuration des filières agricoles et de mise en place de conditions commerciales favorables aux producteurs, l’association Max Havelaar France a contribué aux ateliers menés dans le cadre du processus officiel de consultation des EGA.

Ainsi, notre association a formulé et diffusé aux présidents d’atelier une série de propositions concrètes [AF1]visant à garantir aux producteurs des conditions commerciales favorables et à mobiliser le soutien des pouvoirs publics en faveur du commerce équitable. Nous avons également participé à l’atelier 5 consacré à l’amélioration des prix payés aux producteurs.

En parallèle, l’association a participé activement aux mobilisations collectives qui se sont mises en place pour faire entendre la voix de la société civile. 50 organisations, dont Max Havelaar France, mobilisées pour une agriculture durable et un revenu paysan juste, se sont en effet réunies pour porter un message commun et puissant au sein de la « Plateforme citoyenne pour une transition écologique et alimentaire[AF2] ».

Avec le collectif Commerce Equitable France, nous avons également appelé les citoyens à participer activement à la consultation en ligne lancée par le gouvernement et à promouvoir 10 mesures clés[AF3].

Pour en savoir plus sur nos actions dans le cadre des EGA : LIEN VERS 1ER ARTICLE EGA

Un nouveau Plan d’action pour le commerce équitable

Le 21 décembre dernier, en clôture des Etats Généraux de l’Alimentation (EGA), le Premier Ministre a finalement présenté la feuille de route de la politique de l’alimentation[AF4]. Si le résultat des EGA s’avère globalement mitigé, Max Havelaar France salue l’annonce par le gouvernement d’un nouveau plan d’action pour développer le commerce équitable.

 

La feuille de route intègre en effet le commerce équitable dans la section « Réduire les inégalités d’accès à une alimentation de qualité et durable » en vue d’ « assurer la cohérence des approches avec les actions conduites à l’international ». Elle précise notamment une « volonté de promouvoir le développement de l’agro-écologie, de l’agriculture vivrière et du commerce équitable dans les dispositifs d’aide au développement » et le développement du commerce équitable dans les importations – signe que nos efforts pour mettre le commerce équitable à l’agenda des EGA ont porté leurs fruits.

En collaboration avec le collectif Commerce Equitable France[AF5], nous veillerons à ce que ces annonces donnent lieu à des mesures concrètes pour permettre au plus grand nombre de faire le choix du commerce équitable.

 

Un projet de loi pour 2018

En 2018, Max Havelaar France continue aussi à se mobiliser au sein de la Plateforme Citoyenne pour une Transition Agricole et Alimentaire, dans le cadre du projet de « loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable » issue des Etats généraux de l'alimentation et prévu au 1er semestre 2018. Cette loi doit permettre aux agriculteurs de vivre de leur travail et aux consommateurs d’accéder à une alimentation saine, sûre et durable.

Max Havelaar France se réjouit de voir que des notions comme les coûts de production devraient être prises en compte dans la construction des prix, ainsi que la mise en avant de l'importance des organisations de producteurs. Nous restons cependant vigilants sur la façon dont cela prendra forme dans la loi, afin d’assurer des changements qui aillent vers une transition écologique et sociale dans le secteur agricole, en France et ailleurs, en lien avec nos valeurs et nos propositions[AF6].

 


 [AF1]lien vers note MHF

 [AF2]lien vers les récents CP de la plateforme sur notre site ?

 [AF3]lien vers site CEF ?

 [AF4]ajouter un lien vers doc officiel

 [AF5]lien

 [AF6]lien vers notre note