Font Size

Cpanel
Accueil > flux-actualités > Les changements climatiques > ODD n°16 : Paix, justice et institutions efficaces

ODD n°16 : Paix, justice et institutions efficaces

slider odd 16

La plupart des problèmes rencontrés par les producteurs et les travailleurs du Sud sont le fruit de plusieurs années de marginalisations et d’exploitation. Les pressions auxquelles ils sont confrontés pour réduire les coûts de production, associées à  une faible capacité des Etats à mettre en place des politiques agricoles et commerciales, favorisent les violations des droits de l’Homme dans le monde agricole dans les pays en développement (travail forcé et travail des enfants, discriminations raciales et sexuées). Dans ce contexte qui n’offre pas d’opportunités pour l’avenir, les jeunes préfèrent souvent émigrer vers les villes, même si souvent ils sont également confrontés au chômage. Ainsi, donner le pouvoir aux travailleurs au sein de syndicats renforcés est essentiel pour les rendre acteurs du changement. Des structures de producteurs solidement organisées sont à la base d’un système capable de rééquilibrer les rapports de force pour réduire les inégalités et rendre le développement économique inclusif, dans le respect des droits de l’Homme.

La réponse du commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar

chiffre odd 16Le commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar propose une approche basée sur le respect des droits humains ainsi qu’une démarche participative et inclusive. Les travailleurs des plantations certifiées sont organisés en unions qui leur permettent de prendre des décisions collectivement.  Les producteurs quant à eux sont rassemblés au sein de coopératives qui leur permettent de faire entendre leur voix sur le marché  et gérer leurs ressources démocratiquement.

Le mouvement Fairtrade/Max Havelaar c’est aussi un modèle de gouvernance unique dans lequel les producteurs ont 50 % des voix, ce qui leur permet d’être représentés à tous les niveaux et donne tout son sens à l’objectif d’empowerment.

L’appui aux organisations de producteurs dans la compréhension des règles du marché, leur permet de mieux défendre leur position  face aux acteurs privés et publics. Le soutien aux travailleurs agricoles leur donne les moyens de mieux défendre leurs droits.

La structure du mouvement Fairtrade/Max Havelaar, avec des réseaux de producteurs aux niveaux national et régional, permet de porter la voix des agriculteurs et pose les fondations d’actions de plaidoyer basées sur leurs réalités de terrain.

Sur le terrain :

En République dominicaine, le mouvement Fairtrade/ Max Havelaar soutient des initiatives pour répondre aux problèmes auxquels font face les travailleurs migrants haïtiens. En partenariat avec des syndicats et des ONG, le mouvement Fairtrade/ Max Havelaar a établi un dialogue avec les gouvernements haïtien et dominicain qui s’est avéré fructueux pour faciliter les démarches de légalisation et d’insertion des travailleurs haïtiens.

photo terrain odd16Dans le secteur de la banane, l’obtention de financements européens favorisant le processus de légalisation des travailleurs migrants a permis aux producteurs de bénéficier d’un accompagnement par des experts pour les guider dans les démarches.

En proposant des modes de production et de consommation respectueux  des hommes et de la planète, le commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar s’inscrit pleinement en faveur de la paix, la justice et l’efficacité des institutions.

Voir tous les ODD :

picto odd 2 picto odd 5 picto odd 8 picto odd 12 picto odd 13 picto odd 17