Projet associatif de Max Havelaar France

 

Notre projet associatif a été élaboré par les membres et les salariés de l’ONG Max Havelaar France.

Consultez sa version complète

Pourquoi nous nous mobilisons : des producteurs agricoles en très grande fragilité

Trop souvent, les marchés internationaux des matières premières agricoles ne permettent pas à ceux qui produisent ces denrées de vivre décemment de leur travail, qu’ils soient producteurs ou travailleurs agricoles, notamment en Asie, Afrique et Amérique Latine.

Les denrées exportées sur les marchés mondiaux doivent faire face à des obstacles qui touchent les producteurs, notamment les plus fragiles :

  • les prix, qui sont construits sans référence à leurs coûts de production.
  • la fluctuation des prix de ces matières premières agricoles.

Ensemble, les membres du mouvement Fairtrade/Max Havelaar, dont l’ONG Max Havelaar France fait partie, visent à construire un monde dans lequel les producteurs et les travailleurs agricoles des pays en développement vivront dignement de leur travail et auront les moyens de prendre en main leur avenir.

D’autre part, pour Max Havelaar France, le soutien à l’agriculture familiale, qui produit 70% de la nourriture mondiale, est une priorité. Elle est, en effet, une réponse pertinente aux enjeux socio-économiques (FAO) :

  • l’agriculture familiale contribue significativement à l'éradication de la faim, en particulier des agriculteurs (dont 500 millions en souffrent dans le monde), à la baisse de la pauvreté, à l’amélioration de la sécurité alimentaire, de la nutrition et des moyens d’existence,
  • elle favorise la bonne gestion des ressources naturelles, la protection de l’environnement et le développement durable, en particulier dans les zones rurales.
  • le maintien de l’agriculture familiale par les nouvelles générations ne sera possible que si celle-ci leur offre un avenir optimiste et sécurisé.

Un engagement pour tous les producteurs agricoles

Interpellés à l’origine par les enjeux rencontrés par les producteurs dans les pays en développement, les membres de Max Havelaar France sont conscients que les enjeux socio-économiques que rencontre l’agriculture familiale en France et en Europe sont identiques ou voisins.

Max Havelaar France s’engage aux côtés des mouvements de plaidoyer et de mobilisation nationaux et internationaux actifs pour construire un commerce plus équitable.

Notre principal levier d’action : la labellisation

Les membres de l'ONG Max Havelaar France sont convaincus que le changement vers une société plus équitable ne peut exister qu’avec des entreprises qui s’engagent, en parrallèle de la mise en œuvre de politiques publiques fortes en faveur d’un commerce plus équitable, au niveau local, national et international.

Le mouvement Fairtrade/Max Havelaar, pionnier du commerce équitable labellisé, a créé et développé un label, fruit d’un engagement conjoint d’organisations de producteurs des pays du Sud, d’ONG de solidarité internationale, d’entreprises et d’associations de consommateurs engagés.

Il permet la mise en oeuvre de conditions commerciales, sociales et environnementales qui garantissent un impact significatif et à long terme, notamment :

  • un prix minimum, garanti et stable, qui permet une meilleure rémunération des producteurs et agit comme un filet de sécurité contre la volatilité des cours des matières premières agricoles,
  • le respect des droits des travailleurs et la fixation d’un salaire décent pour ceux-ci,
  • une prime de développement pour des projets collectifs locaux de nature économique, sociale ou environnementale,
  • le regroupement des producteurs en organisations démocratiques, leur permettant d’être plus forts dans leur négociation et pour mutualiser des ressources et des investissements,
  • des pratiques agro-écologiques plus respectueuses de l’environnement, enjeu majeur pour le climat et la protection des ressources naturelles,

Notre mission

Max Havelaar France agit dans une démarche de progrès continue.

Notre mission s’articule autour de 4 métiers :

  1. Gérer le label Fairtrade/Max Havelaar en France et contribuer au sein du mouvement international Fairtrade/Max Havelaar au développement d’un système de garantie fiable, exigeant et porteur d’impact pour les producteurs,
  2. Soutenir les acteurs économiques dans leur engagement pour changer leurs pratiques et accroître les débouchés pour les producteurs.
    Max Havelaar France se donne le droit de dénoncer les comportements déviants d’entreprises engagées dans le commerce équitable, qui seraient responsables d’actes contraires au respect des droits de l'homme et de l’environnement.
  3. Sensibiliser les consommateurs pour consommer autrement, et plus largement, contribuer à mobiliser les citoyens pour construire un monde plus juste,
  4. Interpeller les pouvoirs publics à tous les échelons (local, national et international) pour la mise en place de politiques publiques permettant de réguler les pratiques commerciales déloyales et de maîtriser les marchés agricoles internationaux.

Max Havelaar France veille à assurer une cohérence forte entre son projet associatif et le projet global du mouvement international Fairtrade/Max Havelaar, et participe activement à toutes les instances de gouvernance et groupes de travail du mouvement, pour faire entendre sa voix et peser sur les grandes orientations, en collaboration avec les autres membres du mouvement.