Font Size

Cpanel
Accueil > Notre Conseil d'Administration

Notre Conseil d'Administration

Les membres du Conseil d’Administration (élection du 20/06/2017)


LES MEMBRES DU BUREAU :

emilie sarrazinEmilie a été élue présidente de l’association Max Havelaar France en juin 2016.

Ingénieur agroéconomiste de formation, Emilie Sarrazin-Biteye a travaillé pendant six ans dans le commerce équitable et est désormais enseignante en gestion d'entreprise dans une école d'ingénieurs agronomes à Bordeaux. C'est un long séjour chez des paysans en Bolivie, il y a dix ans, qui est à l'origine de son intérêt pour le commerce équitable et Max Havelaar France : pour elle, c'est une très belle façon de tenter de redonner les moyens de choisir leur destin à ceux qui n'ont pas eu la chance de naître au bon endroit au Sud, tout comme d'interpeller les consommateurs au Nord sur l'impact de leurs choix d'achat au quotidien.

De 2011 à 2016, elle a présidée le mouvement national FAIR[e] un monde équitable, qu’elle a représenté au sein du Conseil d'administration de Max Havelaar France. Le mouvement FAIR[e] un monde équitable rassemble 22 associations et près de 800 bénévoles qui agissent partout en France pour faire connaitre le commerce équitable auprès des consommateurs, du milieu scolaire, des collectivités et des entreprises.

Emilie est heureuse de mettre son expérience et son énergie au service de la construction d'un commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar qui soit à la fois exigeant et pluriel.

christophe roturierChristophe Roturier est Délégué aux Sciences en Société à l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA).

Diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Rennes, Christophe Roturier a effectué son service national en coopération en Côte d'Ivoire, à l'Institut de Recherche sur le Café et le Cacao. Il a ensuite intégré l'ITCF, Institut technique des céréales et des fourrages, un centre de recherche appliquée piloté et financé par les producteurs eux-mêmes. Ces deux expériences ont fortement contribué à développer son intérêt pour les questions de développement et son engagement pour les producteurs.

Christophe Roturier a ensuite occupé différentes fonctions au sein de l'Association de coordination technique agricole (ACTA), d'Arvalis-Institut du végétal - deux organismes également pilotés par des agriculteurs -, du ministère de la Recherche et de l’INRA. Enfin, ses compétences l'ont conduit chez Max Havelaar France au poste de directeur du développement et de la mobilisation, puis de directeur délégué, avant d’occuper la fonction de directeur scientifique du WWF France.

sylvain mespledesInformation à venir

marianne ernoult Spécialiste des relations humaines qu’elle a exercées dans toutes ses composantes, Marianne Ernoult a évolué dans la dernière partie de sa carrière vers des fonctions de contrôle de gestion dans un groupe bancaire important.Depuis toujours participant à la Société civile par ses engagements militants, Marianne est impliquée depuis plus de quinze ans dans la défense du commerce équitable dans une importante association de l’Ouest de la France, Napce (Nordsud Agir Pour le Commerce Equitable) basée à Nantes, et c’est à ce titre qu’elle a été élue comme administrateur de Max Havelaar France en 2013.

 

LES AUTRES MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION :

Paul Bouzon est membre du Conseil d’Administration de Max Havelaar France depuis l’Assemblée générale de juin 2016. Il siège au Conseil en tant que représentant des détenteurs de licence d’utilisation du label Fairtrade/Max Havelaar. Il est impliqué auprès de Max Havelaar France depuis 2010, date de son arrivée à la Compagnie Fruitière.

Avec 18 000 employés en Afrique, la Compagnie Fruitière est une entreprise française de production de fruits très investie sur les questions sociales qui a fait certifier Fairtrade/Max Havelaar ses premières plantations dès 2011. C’est aujourd’hui le premier producteur de fruits d’Afrique et le premier producteur mondial de bananes certifiées Fairtrade/Max Havelaar (en surfaces certifiées). Paul Bouzon a donc une vision concrète et positive de l’impact que le label Fairtrade/Max Havelaar peut avoir sur des populations en Afrique.

Diplômé de HEC Paris, après avoir été Directeur Marketing et Communication du groupe Compagnie Fruitière pendant quelques années, il y est maintenant Responsable RSE et Responsable communication du Fonds de Dotation Compagnie Fruitière.

ian bretman Ian Bretman a commencé sa carrière dans le commerce équitable, il y a 30 ans, en tant que Directeur Marketing du pôle commercial d’Oxfam, au Royaume-Uni. Depuis 1997, il travaille pour le mouvement Fairtrade/Max Havelaar, au début comme Directeur Général Délégué de la « Fairtrade Foundation » au Royaume-Uni et entre 2008 et 2012, comme Vice-Président Exécutif du Conseil d’Administration de Fairtrade International. De 2013 à 2016, il a travaillé comme Conseiller Stratégique des Présidents et Directeurs Exécutifs des 3 réseaux de producteurs du mouvement Fairtrade/Max Havelaar.

En plus de son expertise dans le commerce équitable, Ian dispose d’une expérience de management dans plusieurs secteurs d’activités. Il réside à Londres et est très engagé dans la vie locale en tant que Président d’un service de conseil à destination des résidents de son quartier et en tant que Président de l’autorité locale de santé publique. Il est également administrateur du label « Social Enterprise » qui certifie des entités commerciales à missions sociétales ou environnementales.



olivier cueilleOlivier CUEILLE est délégué général du fond de dotation Le Réflexe Solidaire et co-fondateur de l'entreprise sociale et solidaire microDON, ESUS agréé BCorp qui promeut en France L'ARRONDI SOLIDAIRE. Il rejoint le conseil d'administration de Max Havelaar France en Juin 2016 pour éclairer les débats et décisions fort de plusieurs expériences sur les questions du numérique et des modes de gouvernances et de management innovants des startups de l'ESS.

Gaëlle GiffardEconomiste de formation, Gaëlle Giffard travaille depuis plus de 10 ans dans le secteur du commerce équitable.D'abord au Pérou, en charge de structurer, en partenariat avec les populations locales, des filières pour des ingrédients de la marque de cosmétiques bio et équitable Aïny. Elle a ensuite développé et animé durant cinq ans la campagne de mobilisation des collectivités territoriales, Territoires de commerce Equitable.Elle rejoint en 2016 le mouvement Fair(e) un monde équitable en tant que militante et le représente au sein le conseil d'administration de Max Havelaar France depuis juin 2016.Forte de ces expériences de terrain et de mobilisation des acteurs publics en faveur du commerce équitable, notamment sur les achats publics, elle contribue au conseil d'administration pour apporter son expertise sur ces sujets.

Information à venir

aurelien sautiere« FSC France est une organisation mondiale sans but lucratif qui a pour objectif de promouvoir la gestion responsable des forêts dans le monde.
Son Directeur Exécutif, Aurélien Sautière, souhaite apporter son expertise et sa vision de la certification, labellisation et traçabilité produit à Max Havelaar France.

Sa nomination est l’occasion de renforcer les relations entre deux organisations partageant des valeurs telles que la solidarité, la responsabilité et l’autonomie, dans le but commun de remettre l'homme au cœur de l'économie moderne. »

Information à venir

Blaise Desbordes est directeur du projet Smart City à la Caisse des dépôts et consignations.

Diplômé de l’IEP de Paris et licencié en histoire, Blaise Desbordes est ancien auditeur de l’IHEDATE et de l’Institut des Hautes Etudes de l’Entreprise. Il a été Conseiller spécial pour l’équipe interministérielle Climat sur la COP21. Il a au préalable conseillé Pascal Canfin en tant que Ministre délégué au Développement.

Auparavant, Blase Desbordes a travaillé comme directeur d’études au sein de Novethic, centre d’expertise sur l’investissement responsable et la responsabilité sociale des entreprises (RSE), et comme directeur du développement durable à la Caisse des dépôts et consignations. Il avait également exercé comme conseiller sur la Biodiversité et l’Economie solidaire au sein du Ministère de l'Aménagement du Terrtoire et de l'Environnement.

Blaise Desbordes a siégé au Conseil d’administration de Fairtrade International de 2005 à 2010.